Identifiez les signaux d’alerte

SirèneVDH

 

 

Les sirènes dans l’estuaire de la Seine

  • Les sirènes publiques

L’estuaire de la Seine s’est doté d’un outil opérationnel d’alerte des populations : le Centre Intégré de Gestion de l’Alerte de l’Estuaire (CIGNALE). Cet outil, sous la responsabilité de la CODAH, permet la mise en réseau des sirènes et assure ainsi la supervision et le télé-déclenchement des moyens d’alerte de la population sur l’ensemble de l’estuaire de la Seine.

30 sirènes sont installées sur le territoire de la CODAH et de Caux Estuaire.

Innovant et évolutif, le CIGNALE permet dès lors de gérer l’ensemble de ces dispositifs d’alerte mais aussi d’optimiser la couverture sonore du territoire.

L’Etat restructure actuellement son réseau d’alerte dans le cadre de sa démarche SAIP.
Retrouvez plus d’information sur le site du Ministère de l’intérieur.

  • Les sirènes des industriels

Les industriels SEVESO disposent également de sirènes PPI, au nombre de 16.

 


Le signal d’alerte

Rappel : Un essai mensuel de sirène a lieu le premier mercredi de chaque mois, à 12H. Cet essai consiste en un cycle de 1 minute 41 secondes. Ecoutez et mémorisez le son de l’essai :

 

  • début de l’alerte

Le signal d’alerte est constitué de 3 cycles successifs de 1 minute  41 secondes séparés par un intervalle de 5 secondes. Ecoutez et mémorisez le signal d’alerte :

Lorsque la sirène retentit, il faut réagir immédiatement !

 

  • fin de l’alerte

C’est un son continu de 30 secondes, il veut dire que le danger est écarté et que vous pouvez passer dans la phase active du dé-confinement. Ecoutez et mémorisez le signal de fin d’alerte :